Morten Søndergaard

Biographie


Né en 1964 à Copenhague, Danemark.
Vit et travaille à Pietrasanta, Italie.

Morten Søndergaard (né en 1964) n’a eu de cesse d’explorer les collisions entre signification et matérialité, ce qui l’a conduit à de nombreuses expérimentations extralinguistiques et des rapports entre corps et langage.**

La Pharmacie des Mots interroge les liens entre langage, corps, poésie et médecine. Elle applique aux dix catégories de mots (verbes, adjectifs, préposions, substantifs…) la logique d’une posologie et les modalités d’administration d’un médicament – avertissements, recommandations et indication des effets secondaires inclus. Quand nous écrivons, de petits éléments réagissent les uns avec les autres comme lors d’une réaction ou synthèse chimique. Chaque mot est choisi de façon à créer un effet sur le lecteur, de la même façon que les molécules sont soigneusement choisies par la médecine pour produire l’effet souhaité chez le patient***. Les mots inscrits sur une notice de médicament ne portent-ils pas des questions de vie ou de mort ?

La matérialité joue également sur l’effet et la perception des mots. Dans une série de sculptures, Morten Søndergaard a fait tailler des mots sur des plaques de marbre couleur bleu ciel : Rien suffit, Ne te connais pas toi-même…  A travers ces pièces semblables à des pierres tombales ou à des plaques de commémoration, l’artiste interroge la temporalité et l’identité de celui qui parle. Qui s’exprime quand des mots mis ensemble par un poète sont inscrits dans une plaque par un tailleur de pierre ? Et comment percevons-nous ce qui est gravé dans le marbre ? Est-ce que le support confère aux mots une autre dimension temporelle ? Dans Le graveur de pierre de Pietrasanta, Morten Søndergaard écrit : Ses engins hurlent et il s’enfonce dans la roche. Il se creuse un chemin parmi les vivants et les morts. Ce poème ainsi que d’autres issus du recueil L’Attrape-soleil qui parait ces jours-ci en France feront l’objet d’une lecture dans le cadre de l’exposition. Parmi d’autres sujets il y est question de baisers, de l’être qui fourmille, tente, chute, remonte, rechute, retente, de la jouissance du pouvoir et d’amants qui font l’amour alors qu’atteindre l’autre parait impossible. Le monde est suave, brutal, délicieux et Morten Søndergaard l’étreint avec délectation et désespoir, mélancholie et tendresse, sarcasme et humour.

** www.mortensoendergaard.com/english/ : Morten Søndergaard – English introduction made by Ida Bencke
*** extrait de Les Pharmakonfessions de Morten Søndergaard

Expositions


bla bla bleu

Peter Martensen & Morten Søndergaard

04.02. – 27.03.2021

Des « conversations bleues » entre les deux artistes danois sont à l’origine de bla bla bleu, la première exposition commune du peintre plasticien Peter Martensen et de son grand ami le poète, performeur et plasticien Morten Søndergaard.

Hors-les-murs


Presse


Publications et textes


Loveliness extreme

Texte par Morten Søndergaard, inspiré par la citation « Rose is a rose is a rose » de Gertrude Stein

lire le texte

L’attrape soleil

Traduit du Danois par Christine Berlioz et Laila Flink Thullesen

recueil de poèmes en vente à la Galerie

Portraet – vidéo

Peter Martensen & Morten Søndergaard

Peter Martensen réalisant le portrait du poète danois Morten Søndergaard (Atelier de l’artiste, 2016).

Rencontre – vidéo

Peter Martensen & Morten Søndergaard

avec l’aimable participation de Barbara Polla


Fee Kleiss

Biographie


Née en 1984 à Kuchen, Allemagne.
Vit et travaille à Berlin.

Fee Kleiss s’est passionnée pour les liens possibles. Elle récupère objets et rébus pour lancer entre eux une conversation. En médiatrice attentive d’abord, pour se transformer ensuite en directrice artistique toute puissante qui tranche, rejette, modifie, met en scène et scénarise. Ainsi naissent des installations murales – petites natures mortes ou plutôt réanimées – et des peintures à la perspective déstabilisante intégrant voire intégrées à des volumes, des objets.

Fee Kleiss raconte des histoires, joue avec les concepts et les mots sous-jacents à ses trouvailles ; toutes sont interrogées et détournées. La créativité est immense et fait naître une nouvelle vitalité à partir de ce qui était délaissé, oublié, perdu. Humour, tendresse, érotisme, drame, beauté et rejet s’entrelacent ; l’artiste nous entraine ainsi tel un enfant qui veut être suivi dans son jeu. L’observation de la société contemporaine, de ses dadas, de ses expressions, de son politiquement correct… Tout y passe !

Expositions


Call from inside

Peter Martensen

14. 09 – 3. 11. 2018

Actions déterminées, apathie et immobilité cohabitent dans les nouvelles œuvres de Peter Martensen. Des scénarios parallèles se jouent simultanément – une atmosphère à la fois étrange et familière plane sur l’ensemble… S’en dégage un sentiment de mystère, de démission, voire de chaos où s’immisce ici et là une image d’une tranquillité hors du temps. Call from inside le titre de sa nouvelle exposition interpelle. Est-ce une allusion faite à notre for intérieur ? S’agit-il d’un renvoi à un registre originel, d’un rappel de certains fondamentaux de l’existence humaine ? ou encore d’une incitation à s’éveiller ?

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Elise Peroi

Biographie


Née en 1990 à Nantes, France.
Vit et travaille à Bruxelles, Belgique.

Elise Peroi grandit en France avant de rejoindre Bruxelles pour étudier à l’Académie Royale des Beaux-Arts. Elle en sort diplômée d’un Master en Design textile en 2015 et vit depuis dans la capitale belge où elle a son atelier.

En 2018, son œuvre fait l’objet d’une exposition personnelle au Musée mode et dentelle de Bruxelles. L’artiste participe à de nombreuses expositions collectives en France, en Belgique et en Italie depuis 2015 et est régulièrement invitée pour des résidences dans le cadre de son travail de plasticienne ou de performeuse (Fondation privée Carrefour des arts, Bruxelles ; La Serre – arts vivant, Montréal ;  Fédération Wallonie Bruxelles, Ile de Comacina, Italie ; etc.). Soutenue par les Halles de Schaerbeek depuis 2016, elle développe des performances textiles qui se nourrissent du tissage. Sa collaboration avec la danseuse et chorégraphe hongkongaise Mui Cheuk-yin a donné lieu à des performances à Bruxelles comme à Hong-Kong.

Elise Peroi est récompensée par le Prix d’excellence de la ville de Bruxelles en 2015, le Prix Young Belgium Talents de The Affordable Art Fair Brussels en 2017 et le Prix de la fondation Charles Oulmont (Paris) en 2018. Le Botanique (Bruxelles) consacrera une exposition personnelle à Elise Peroi en 2021. Proche du Soleil est son premier solo show à la galerie Maria Lund.

Expositions


Proche du soleil

Elise Peroi

11. 09 – 10. 10. 2020

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


L’ISELP, Bruxelles

Inspire

Participation : Elise Peroi

18. 09 – 28. 11. 2020

Quelles autres temporalités peuvent nous offrir les œuvres d’art ? Issues d’une inspiration qui n’appartient qu’aux artistes, les œuvres présentées dans cette exposition nous permettent d’apprécier le temps qui passe à sa juste mesure, d’en saisir pleinement l’intensité [extrait du communiqué de presse].

La Maison des Arts, Bruxelles

Fil

Participation : Elise Peroi

20. 02 – 25. 04. 2020

La Maison des Arts est un lieu d’histoire et de mémoire dont les premiers occupants étaient des drapiers. Le thème du fil offre de subtils dialogues avec les décors classés du lieu, ses tapisseries et tissus anciens. Chacun des neuf artistes invité.es travaille le fil/la corde/le textile de manière singulière : installation, dentelle, tissage, tapisserie, broderie, vidéo… Erwan Mahéo et Elise Peroi ont été invités à proposer une création conçue pour le lieu [source : site de La maison des Arts].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


Élise Peroi : Au fil du paysage

Flux News Magazine

Février 2021
N° 84
Pascale Viscardy

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Pernille Pontoppidan Pedersen - Circular for Your Friend' Sake

Pernille
Pontoppidan Pedersen

Biographie


Née en 1987 à Skive, Danemark.
Vit et travaille dans une ferme dans la forêt, à côté de Silkeborg, Danemark.

Pernille Pontoppidan Pedersen a commencé sa carrière d’artiste-céramiste en sapant les bases de cette discipline : elle développe une esthétique de la laideur, de l’échec, de la tentative ratée. Elle renie sa formation à l’excellence dès sa première série – Ingratitude Glorifiée – en intégrant à ses œuvres les expériences ratées des meilleurs céramistes du pays. Elle « tue la jarre », le pot, le bol, et tous les objets d’artisanat auxquels la céramique s’est longtemps bornée. Elle sape les bases, et commence à reconstruire : des édifices branlants et magistraux, des tempiettos-pièces montées, des châteaux de sable, des amas d’objets trouvés pris dans une lourde coulée de terre, des glaçures mousseuses qui débordent comme du liquide vaisselle.

Les œuvres de Pernille Pontoppidan Pedersen racontent cent morceaux d’histoires fascinantes superposés en un cadavre exquis de bon et de très mauvais goût, de baroque et de minimalisme, d’extrême dextérité et d’échecs cuisants.

Expositions


rv à l’air libre

Pernille Pontoppidan Pedersen

16. 10 – 28. 11. 2020

Accumulations de traces de vie, natures mortes de l’existence contemporaine, architectures ou autels destinées aux libations de la société de consommation… Tout aussi statiques soient-elles, les sculptures de Pernille Pontoppidan Pedersen sont intimement liées à la vie palpitante. Un pied de biche, un vieux dentier trouvé dans une usine désaffectée, un grille-pain, un bout de câble électrique, un coussinet informe ou encore des traces de nicotine sur un mur ; les sources d’inspiration sont illimitées. Pernille Pontoppidan Pedersen est fascinée par les recoins de la vie, y compris ceux qui existent dans un rejet silencieux ou que d’autres qualifieraient de laids.

Terres

Pernille Pontoppidan Pedersen

22. 06. – 14. 09. 2013

Dans le cadre de Nouvelles Vagues – La saison des jeunes curateurs du PALAIS DE TOKYO en collaboration avec le Comité professionnel des galeries d’art. Commissariat : Margaux Brugvin
Il s’agit ici de montrer comment, à l’époque du numérique et de la dématérialisation, l’argile – profondément liée à la tradition culturelle et à la notion du travail de la main – continue à inspirer, à se réinventer, et pousse les artistes vers de nouvelles expérimentations.

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Pernille Pontoppidan Pedersen
« Spine has pine in it »

vidéo, 2017

Pernille Pontoppidan Pedersen pratique la sculpture avec une audace plastique qui combine aspect primitif et sophistication. Ici, on la voit à Tommerup Ceramic Workshop (Danemark) en train de créer une sculpture monumentale destinée à l’exposition ‘Grand Designs – Clever Hands’ au Clay Museum (Danemark, 3.10.2017-1.04.2018).


Elle Mie Ejdrup Hansen - Being II

Elle-Mie
Ejdrup Hansen

Biographie


Née en 1958 au Danemark.
Vit et travaille à Skanderborg, Danemark.

Elle-Mie Ejdrup Hansen explore les relations entre les hommes et l’espace qu’ils occupent, ainsi que les liens entre le corps et le mental. Son travail prend de multiple formes – dessin, peinture, nouvelles technologies, installations monumentales in situ – et comprend souvent une dimension collaborative. Elle travaille par exemple avec des prisonniers afin de concevoir l’œuvre qui accueillera leurs visiteurs ou avec les habitants d’un quartier souffrant d’une mauvaise réputation pour littéralement éclairer l’endroit sous un jour nouveau.

Ses projets – quelle que soit leur dimension – sont empreints de spiritualité et se caractérisent par un travail délicat sur la ligne.

Expositions


Call from inside

Peter Martensen

14. 09 – 3. 11. 2018

Actions déterminées, apathie et immobilité cohabitent dans les nouvelles œuvres de Peter Martensen. Des scénarios parallèles se jouent simultanément – une atmosphère à la fois étrange et familière plane sur l’ensemble… S’en dégage un sentiment de mystère, de démission, voire de chaos où s’immisce ici et là une image d’une tranquillité hors du temps. Call from inside le titre de sa nouvelle exposition interpelle. Est-ce une allusion faite à notre for intérieur ? S’agit-il d’un renvoi à un registre originel, d’un rappel de certains fondamentaux de l’existence humaine ? ou encore d’une incitation à s’éveiller ?

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Peter Neuchs - Corridor 1

Peter Neuchs

Biographie


Né en 1958 à Århus, Danemark.
Vit et travaille à Rio de Janeiro, Brésil.

L’œuvre de Peter Neuchs est une interprétation contemporaine du baroque dans son aspiration à réunir terrestre et céleste, visible et invisible – à englober le temporel, le périssable et ce qui appartient à l’éternité. Ses œuvres sont remplies « all over », elles sont gorgées de détails, de sentiments, de sensations.

Au cœur de ce travail, on trouve également la notion chère à Peter Neuchs du memento mori : par un jeu de perception, ses images un peu floues soulèvent la question de notre réalité, de notre existence en tant que matière.

Expositions


Call from inside

Peter Martensen

14. 09 – 3. 11. 2018

Actions déterminées, apathie et immobilité cohabitent dans les nouvelles œuvres de Peter Martensen. Des scénarios parallèles se jouent simultanément – une atmosphère à la fois étrange et familière plane sur l’ensemble… S’en dégage un sentiment de mystère, de démission, voire de chaos où s’immisce ici et là une image d’une tranquillité hors du temps. Call from inside le titre de sa nouvelle exposition interpelle. Est-ce une allusion faite à notre for intérieur ? S’agit-il d’un renvoi à un registre originel, d’un rappel de certains fondamentaux de l’existence humaine ? ou encore d’une incitation à s’éveiller ?

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Esben Klemann - vue de l'exposition De travers

Esben Klemann

Biographie


Né en 1972 au Danemark.
Vit et travaille à Copenhague, Danemark.

Esben Klemann est un plasticien insatiable. Il expérimente, constamment. Il tente, modèle, détruit, reconstruit, travaille en série jusqu’à l’établissement d’un système. Ce qui le pousse à cette hyperactivité créatrice, c’est une volonté qu’il brandit comme un manifeste, comme un programme artistique en soi : échapper à l’ennui, fuir la banalité. Les matières sages qui ornent notre quotidien, en passant par le filtre Klemann, semblent entamer une révolution. Il fait onduler sensuellement le béton puis le laisse s’effondrer mollement ; il transforme la céramique en solide cage avant qu’elle ne s’affaisse dans le four sous l’effet de la chaleur ou d’un objet absurde qu’il a placé là… Esben Klemann parle d’ « incertitude systématique ». Il met en place un processus qui ne correspond jamais au traitement traditionnellement réservé au matériau qu’il a choisi. Il observe alors la matière malmenée répondre chaque fois différemment à son système, et fait de l’accident son langage plastique.

Expositions


Migrations

Nicolai Howalt
Esben Klemann
Pipaluk Lake

16.11. 2019 – 11.01.2020

L’exposition réunit trois artistes – le photographe Nicolai Howalt, le plasticien Esben Klemann et la sculptrice Pipaluk Lake – qui exploitent, chacun(e) à sa manière, la migration des matières.
Migrations montre comment un monde imperceptible à l’œil, régi par ses propres lois, provoque des déplacements, qu’ils soient spontanés ou produits sous l’impact d’interventions volontaires… Par le biais des œuvres, le domaine très concret des matériaux devient révélateur de processus fondamentaux inhérents à nos existences.

de travers

Nicolai Howalt
Esben Klemann

7.11.2017 – 6.01.2018

Nicolai Howalt pratique une abstraction concrète, une réalité élargie le plus souvent partant des éléments de la nature, pour tenter de saisir des dimensions moins visibles de notre existence. Esben Klemann interroge de façon ludique et innovante les matières et les formes en défiant les concepts établis. Avec de travers les deux artistes entament un dialogue en investissant l’espace physique de la galerie de façon inhabituelle.
Nicolai Howalt et Esben Klemann ont souhaité faire dialoguer leurs fascinations respectives tout en se défiant mutuellement, en mettant sens dessus-dessous les pratiques artistiques courantes.

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Nicolai Howalt - vue de l'exposition Here comes the sun

Nicolai Howalt

Biographie


Né au Danemark en 1970.
Vit et travaille à Copenhague, Danemark.

À travers le médium photographique Nicolai Howalt explore le temps, la lumière, les notions de vie et de devenir, d’immatériel et de matériel. Il alterne approche documentaire, expérimentale et conceptuelle. Issues de la mise en place de protocoles, ses recherches les plus récentes l’ont conduit à saisir avec Light Break (2015) les rayons vitaux et destructeurs du soleil et avec Endings (2011) la vie redevenue poussière à travers des photos de cendres humaines. Eléments (2016) a permis à l’artiste de montrer les propriétés transformatives des éléments primaires du système périodique (or, argent, cuivre et fer) en les transférant par l’intermédiaire d’une émulsion photosensible sur des plaques de métaux différents. La série Silver migrations (2018) est, quant à elle, la matérialisation en images du processus d’altération de feuilles de papier photo périmées (1962). Autrement dit, elle est le témoignage de migrations chimiques opérées par le temps et l’humidité. Seul l’acte de développement de la feuille photosensible, unique intervention de l’artiste, a stoppé le mouvement. Avec cette dernière série, Nicolai Howalt interroge le rôle du photographe à l’ère du numérique en se faisant simple révélateur d’images.

Expositions


Specimens

Nicolai Howalt

12.05 > 02.07.2022

Avec Specimens, Nicolai Howalt partage les visions et les découvertes auxquelles sa propre curiosité lui permet d’accéder. Le temps et son passage se matérialisent, les systèmes et les structures de la nature se manifestent aussi dans leurs exceptions. Les similitudes et les potentiels portés par les micro et macro-mondes sont le support à un émerveillement sans cesse renouvelé devant la fragilité d’être.

Migrations

Nicolai Howalt
Esben Klemann
Pipaluk Lake

16.11. 2019 > 11.01.2020

L’exposition réunit trois artistes – le photographe Nicolai Howalt, le plasticien Esben Klemann et la sculptrice Pipaluk Lake – qui exploitent, chacun(e) à sa manière, la migration des matières.
Migrations montre comment un monde imperceptible à l’œil, régi par ses propres lois, provoque des déplacements, qu’ils soient spontanés ou produits sous l’impact d’interventions volontaires… Par le biais des œuvres, le domaine très concret des matériaux devient révélateur de processus fondamentaux inhérents à nos existences.

de travers

Nicolai Howalt
Esben Klemann

7.11.2017 > 6.01.2018

Nicolai Howalt pratique une abstraction concrète, une réalité élargie le plus souvent partant des éléments de la nature, pour tenter de saisir des dimensions moins visibles de notre existence. Esben Klemann interroge de façon ludique et innovante les matières et les formes en défiant les concepts établis. Avec de travers les deux artistes entament un dialogue en investissant l’espace physique de la galerie de façon inhabituelle.
Nicolai Howalt et Esben Klemann ont souhaité faire dialoguer leurs fascinations respectives tout en se défiant mutuellement, en mettant sens dessus-dessous les pratiques artistiques courantes.

Hors-les-murs


DEN FRIE, Centre d’art contemporain, Copenhague

Synliggørelser (Restitutions)

Participation : Nicolai Howalt

07. 03 – 14. 06. 2020

Nicolaj Kunsthal, Copenhague

Variations of Old Tjikko

Nicolai Howalt

28. 08. 2020 – 24. 01. 2021

Un seul négatif a servi à créer les 96 variations photographiques de la série Old Tjikko. « Elles nous montrent une autre forme de temps, une temporalité dans laquelle nous avions oublié habiter. Elles nous rappellent un passé lointain dans lequel nous sommes encore coincés. Tel un zoom puissant qui suspend toute distanciation simultanée, elles nous donnent le vertige en nous éloignant du monde tout en nous y rapprochant. » Lars Kiel Bertelsen, Extrait de la présentation du livre Old Tjikko.
Photographies de l’exposition : David Stjernholm.

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Nicolai Howalt - By looking down - couverture

Nicolai Howalt, By looking down I see up. By looking up I see down

Fabrik Books, 2017

Des images de rayons de lumière invisibles, de cendres humaines et de réactions chimiques d’éléments sur des plaques métalliques forment ici une ouverture rare sur les œuvres récentes de l’artiste où l’esthétique se mêle aux sciences naturelles dans une exploration tout à fait à part de l’exposition, de la fragilité et de l’inconstance.

illustration - poème - see the sun

See the sun

un poème de Morten Søndergaard

Publié dans Light Break – Photography/Light Therapy – Nicolai Howalt, Fabrik Books, Copenhagen, 2015

Nicolai Howalt - Light Break - couverture

Nicolai Howalt, Light Break

Fabrik Books, 2015

Ce livre déploie l’exploration des méthodes originales de photothérapie du médecin chercheur Niels R. Finsen à travers des photos en couleur spectaculaires des impressions directes de la lumière invisible.
La fascination de Howalt pour les expériences et les appareils de Finsen est née des similitudes évidentes entre les fondamentaux de la photographie et de la photothérapie médicale de Finsen. Dans les deux cas, les rayons de lumière passent par des lentilles et des filtres faits sur mesure pour s’imprimer sur une matière photosensible.
Finsen avait découvert que les rayons invisibles à la périphérie du spectre électromagnétique possédaient des qualités curatives. Ces sont ces mêmes rayons qui ont intéressés Howalt et dont il a tiré avantage en exploitant la capacité de la lumière du soleil à noircir une émulsion photographique.

illustration - Nicolai Howalt - Light Break - Making-of

Towards the Light: Histories of Photography and Phototherapy [extrait]

Tania Woloshyn

Publié dans Light Break – Photography/Light Therapy – Nicolai Howalt, Fabrik Books, Copenhague, 2015

Nicolai Howalt - Old Tjikko - couverture

Nicolai Howalt, Old Tjikko

Fabrik Books, 2019

L’arbre Old Tjikko, qui se trouve dans un paysage désert à 1000 mètres d’altitude sur un flanc de montagne dans la région de Dalarne en Suède, est considéré comme l’arbre le plus vieux du monde. L’artiste Nicolai Howalt a photographié ce sapin (épicéa commun) haut de presque cinq mètres. Un seul négatif a servi à créer les nombreuses photos dans ce livre. Au total, 96 variations tirées sur environ 96 types de papier photosensible argentique dont la date d’utilisation a expiré depuis longtemps. En résulte une diversité de perception et d’expressivité, quasi-organique, une esthétique où les prémisses de chaque tirage au même titre que le motif d’origine sont parties intégrantes du processus de création d’images.

9 questions à Nicolai Howalt

vidéo – avril 2020


Linda Swanson - Califactum

Linda Swanson

Biographie


Née en 1967 à Los Angeles.
Vit et travaille à Montréal.

La démarche artistique de Linda Swanson trouve sa source dans notre capacité d’émerveillement face à la nature, notre fascination pour sa puissance créatrice et notre incapacité à en percer tous les mystères. Particulièrement intéressée par les transformations de la matière, elle parvient, grâce à sa connaissance intime de la terre, à rendre visible ou à figer des états de transition – entre solide et liquide, lumineux et obscur, naissant ou stabilisé. Ses œuvres sont comme des fragments du monde, observés à travers un puissant microscope ou, au contraire, un télescope spatial, tandis que les couleurs et les effets nés de son approche très personnelle de la glaçure leur offrent une matérialité fascinante.

Expositions


Phasis

Linda Swanson

27.01. – 1.03.2018

Installations, expérimentations et sculptures – l’ensemble de l’œuvre de la plasticienne américaine Linda Swanson tend à mettre en avant les qualités inhérentes de la matière céramique pour éveiller les sens et le potentiel illimité de la perception humaine. Elle cherche à stimuler notre compréhension d’un monde en transformation permanente et suggère de nouveaux angles de vue afin d’attirer notre attention sur les modèles et systèmes d’interprétation dont l’immense richesse marque l’histoire de l’humanité.

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,


Helene Schmitz - Untitled

Helene Schmitz

Biographie


Née en 1960.
Vit et travaille à Stockholm, Suède.

À travers ses photographies, Helene Schmitz étudie comment l’homme tente de se rendre « maître et possesseur de la nature » selon les mots de Descartes. Loin des projections idylliques véhiculées par une partie de la littérature occidentale, qui attribue à la nature une « bonté innocente », la reliant à la métaphore du Paradis perdu, la photographe étudie la violence et la cruauté du Vivant, des éléments. Elle fait état des rapports de force qui s’opèrent entre l’Homme et la Nature. Helene Schmitz documente différentes entreprises de domestication, de classification ou d’interaction. De ses images se dégage une majesté où cohabitent grande beauté et perspectives terrifiantes.

Expositions


Call from inside

Peter Martensen

14. 09 – 3. 11. 2018

Actions déterminées, apathie et immobilité cohabitent dans les nouvelles œuvres de Peter Martensen. Des scénarios parallèles se jouent simultanément – une atmosphère à la fois étrange et familière plane sur l’ensemble… S’en dégage un sentiment de mystère, de démission, voire de chaos où s’immisce ici et là une image d’une tranquillité hors du temps. Call from inside le titre de sa nouvelle exposition interpelle. Est-ce une allusion faite à notre for intérieur ? S’agit-il d’un renvoi à un registre originel, d’un rappel de certains fondamentaux de l’existence humaine ? ou encore d’une incitation à s’éveiller ?

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Hors-les-murs


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Presse


D'arbres en arbres

Télérama

4-10 décembre 2013
Frédérique Chapuis

Les sculptures monumentales d'Helene Schmitz

Libération

27 novembre 2013

Helene Schmitz Galerie Maria Lund

Le Monde

13 novembre 2010
Claire Guillot

Publications et textes


Peter Martensen - The Multiverse Academy

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Stjernenat - Nuit étoilée

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Present

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - Aften - Soir

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Peter Martensen - The Big Discussion

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,