Présentation


Désormais en tenue estivale nous vous convions à un pique-nique : Déjeuner sur l’herbe vous propose une immersion champêtre. Nicolai Howalt apporte un essentiel – le soleil de LightBreak. La promenade débute par un jeu de Courte paille proposé par Elise Peroi, se poursuit par une cueillette de Tessons aux fleurs XVIIème réanimées par Farida Le Suavé et sursaute à la perspective d’un Amour-en-cage de Didier Boussarie. Dans Garlic Loveland – territoire aux formes suggestives – Fee Kleiss nous régale de graines de café, d’artichauts et de pousses d’ail, tandis que le Englisher Garten (Jardin anglais) de Marlon Wobst nous offre l’après d’une pelouse feutrée pour corps heureux. Une sieste plus tard et la baignade s’impose, la Sauterelle de Jeremy Stigter stridule. La Promenade de Peter Martensen nous emporte vers une méditation bleue intergénérationnelle… et lorsque le bleu s’obscurcit – une lueur jaune émane d’un pignon de Yoo Hye-Sook avant que le noir dense et charbonneux de Lee Jin Woo ne s’empare du jour.

En images