Biography


Born in France in 1969.
Lives and works in Flers, Normandie, France.

Farida Le Suavé’s sculptures breathe. Inevitably, their very skin colour and softness of touch provoke associations with the body, with things organic and sometimes bring to mind a receptacle – the body as a vessel with orifices appearing here and there. Strata of ‘flesh’, of clay, rise up like an amorphous embryo would, multiplying from almost-nothing. The shapes thus created are generous, toned, wrinkled – carried by a breath, even out of breath, barely standing… These artworks present flesh as a territory, as something quite apart, an identity that is independent, autonomous. The work is all too human as it incarnates contradictions, from caress to destruction, from flesh as a playground, a place of comfort, to flesh abandoned, reduced to nothing more than a cry of despair. Looking for other flesh (Enlacé, 2019 – Embraced/Intertwined, 2019) or a vehicle that activates impenetrable links between micro- and macro-cosmos (Coup de foudre, 2019 – Love at first sight/Flash of lighting, 2019), in Farida Le Suavé’s works the flesh also strongly expresses the indeed very complex register of desire, as in Deux pots (Two pots) (2005) a paraphrase of Bernini’s Daphne and Apollo.

Some artworks


Exhibitions


Chère chair
(Dear Flesh – Fabulous Flesh) 

Farida le Suavé
Jeremy Stigter

23.05 – 20.07.2019

Flesh. A connection between the body’s different parts, a connection between human beings. We are, indeed, all made of flesh: tender flesh, soft flesh, toned. Masses of flesh, young, fresh flesh, old, flaccid flesh, at every stage, flesh lives, vibrates, full of palpitations… Flesh exists beyond the beat of the heart. A source of passion, obsession, fascination, terror – its quantity, its shape and other characteristics, flesh is with us, always, in all its various manifestations. As our primary topography, it awakens us and it’s intense presence never ceases to ‘tickle’ our curiosity, our senses, and in our wanderings connects, allowing for a sense of communion as well as transcendence. Sometimes flesh is only pain, disgust, loathing. Chère chair (Dear Flesh – Fabulous Flesh) sets out examine, to scrutinize this matter that makes us who we are.

Undone sketches

Peter Martensen

17. 06. – 23. 07. 2016

Intentions, idées, notes, projets, plans, journaux intimes, mémoires, registres, archives ou simples feuillets… Notre vie, nos pensées, nos rêves prennent souvent – et parfois seulement – la forme de traces écrites… Tiroirs et autres rangements en sont emplis. Ajoutons à cela les tentatives, les projets avortés, les impossibilités… La confrontation avec une réalité qui ne veut pas émerger ou qui se heurte à ce temps dont on manque toujours. Pour ne pas mentionner les documents aux informations si sensibles qu’elles vivent intensément mais dans l’ombre… jusqu’au jour où…

Off site


MAMC, Saint-Etienne Métropole

Ravage

Peter Martensen

09. 03 – 27. 08. 2017

Sans cesse en quête d’une vérité artistique et existentielle, Peter Martensen trace, à travers sa peinture, son propre chemin, indépendamment des modes parfois aléatoires du monde de l’art. Nombreux sont les musées danois qui lui ont offert leurs cimaises et depuis, il a été présenté en Suède, en Italie, en Corée comme à New York ou Paris. Ravage est sa première exposition monographique dans un musée français [extrait du communiqué de presse].

Maison du Danemark, Paris

Ravage

Peter Martensen

06. 09 – 29. 10. 2017

Première exposition de l’artiste sur la scène institutionnelle parisienne, Ravage rassemble peintures, dessins, sculpture et vidéos témoignant de la cohérence de la démarche de l’artiste. Loin d’une rétrospective de l’œuvre de Peter Martensen, cette exposition intervient dans une période de création particulièrement riche et innovante dans sa carrière dont elle se veut l’écho [extrait du communiqué de presse].

Press


La peinture métaphysique de Peter Martensen

L'Oeil

Septembre 2017
N° 704
Fabien Simode

Peter Martensen "ravage " l'entendement

Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017
Semaine du 23 au 29 Août 2017
Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?
Dossier

Le Monde diplomatique

Juin 2015
N°735
Dossier illustré par Peter Martensen

Publications and texts


Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,