Présentation


L’artiste dessine, sculpte, juxtapose – en volume et en deux dimensions – pour faire exister des simultanéités de temps, de lieux et d’actions qui – sans présenter de véritable lien – donnent sens pour l’individu. Ainsi Yoon Ji-Eun tente de transposer une temporalité complexe où espace, mental, corps, matière, passé et présent sont en interaction permanente.

Lauréate du Prix DDESSIN en 2019, Yoon Ji-Eun revient tout juste d’un mois de résidence à l’Institut français de Saint-Louis (Sénégal) où elle était invitée en récompense. Elle y a travaillé à un projet intitulé Saint-Louis dans ma tête – Synchronicités, commencé à Paris avant son départ. Les œuvres qui en sont issue ont été réalisées en deux temps. Elles sont la confrontation sur le papier de la projection imaginaire de l’artiste sur ce lieu qu’elle ne connaissait pas et de la réalité de sa découverte. Deux réalités mentales et émotionnelles, deux réalités géographiques, plusieurs écritures sont ainsi rassemblées en un même dessin. Des créations animées ont aussi vu le jour.

En images


Presse


Dossier de presse Carte blanche à Min Jung-Yeon

Novembre 2019Musée national des arts asiatiques - Guimet

Dossier de presse Carte blanche à Min Jung-Yeon

Novembre 2019Musée national des arts asiatiques - Guimet

Peter Martensen "ravage " l'entendement Libre Belgique - Arts Libre

23 Août 2017Semaine du 23 au 29 Août 2017Roger-Pierre Turine

Vous avez dit "Complot" ?Dossier Le Monde diplomatique

Juin 2015N°735Dossier illustré par Peter Martensen

Publications et textes


Carte blanche à Min Jung-Yeon
Musée Guimet

Beaux Arts Éditions
Novembre 2019

Le musée Guimet donne carte blanche à l’artiste coréenne Min Jung-Yeon. Installée dans la rotonde du musée, l’œuvre immersive Tissage, s’appuie sur la réalité tragique de cette Corée scindée en deux depuis maintenant 65 ans, ainsi que sur les théories du philosophe Lao-Tseu et du physicien quantique Carlo Rovelli. Beaux Arts Éditions se fait l’écho de cette carte blanche et revient sur cette installation qui se transforme, se mue et change au gré des déambulations des spectateurs.

Carte blanche à Min Jung-Yeon
Musée Guimet

Beaux Arts Éditions
Novembre 2019

Le musée Guimet donne carte blanche à l’artiste coréenne Min Jung-Yeon. Installée dans la rotonde du musée, l’œuvre immersive Tissage, s’appuie sur la réalité tragique de cette Corée scindée en deux depuis maintenant 65 ans, ainsi que sur les théories du philosophe Lao-Tseu et du physicien quantique Carlo Rovelli. Beaux Arts Éditions se fait l’écho de cette carte blanche et revient sur cette installation qui se transforme, se mue et change au gré des déambulations des spectateurs.

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,

Titre

Dates

Contrairement à une opinion répandue, le Lorem Ipsum n’est pas simplement du texte aléatoire. Il trouve ses racines dans une oeuvre de la littérature latine classique datant de 45 av. J.-C.,